expos et actualités

                                                                    Retour sur l'exposition au Temple de Blauzac en Mai 2018

exposition-peinture-sylvierousselmeric-temple-blauzac

Ma dernière exposition :

 

J'ai présenté mes dernières œuvres lors d’une exposition " Les pieds et le cœur dans ma terre natale, et les yeux plein de rêves d’ailleurs" au Temple de Blauzac dans le Gard (30700) du 22 au 31 Mai 2018.

 

J'ai été touché par le grand nombre de personnes qui ont répondu à mon invitation et à l'intérêt que vous avez porté à mon travail ainsi qu'à toutes vos marques d'amitié, je vous en remercie. Cette exposition a aimablement été chapeautée par l'association Blauzacoise La Librotte. Elle avait pour thème deux sujets qui me tiennent à cœur, malgré leurs dissemblances : mes portraits d’Afrique et de Nouvelle-Calédonie : le rêve d'ailleurs et d'autre part des paysages de mon enfance, mon enracinement. 

 

Le portrait ethnique est récurent dans mon travail depuis des années, au grès de mes voyages en Nouvelle-Calédonie, au Maroc et plus récemment, l’enfance en Afrique, au travers des photos de mes amis voyageurs. Ma fascination pour les visages d’Afrique, leurs couleurs, leur beauté, leur grâce, leur fierté inspirent mon désir de peindre depuis toujours.

Cependant la réalité des conditions de vie des enfants dans certaines régions du globe sont tellement déplorables, que j’ai trouvé un certain "apaisement" à ma tristesse en offrant un peu de soulagement aux enfants d’Afrique, par le biais de mon engagement auprès d’associations humanitaires.

 

Le second thème de cette exposition est lié à mon enracinement, à  "mon territoire ", les paysages de mon enfance, mon lieu de vie. Ce sujet est très récent dans mon travail, je me sens de plus en plus attirée par la beauté de la nature qui est l’écrin de nos vies. Il faut admettre que nous sommes très chanceux d’habiter ce territoire. Je souhaite peindre des paysages émotionnels, qui renvoient à une sensation, à une émotion ; et qui nous fassent revivre furtivement l’instant d’apaisement et de paix que nous avons ressenti en leur présence, pour que nous n’oublions pas de préserver ce que nous ont légué nos anciens.